LA VIE




                                                                                            Arcimboldo, L'Eau, 2ème moitié du XVIe siècle
                
                       « toute la nature est pleine de vie »
  Leibniz, Principes de la nature et de la grâce, §1                   
« la vie ? une suite d’actions et de réactions… vivant, j’agis et je réagis en masse… mort, j’agis et je réagis en molécules… je ne meurs donc point… non, sans doute je ne meurs point en ce sens, ni moi ni quoi que ce soit … naître, vivre et passer, c’est changer de formes… et qu’importe une forme ou une autre ! chaque forme a le bonheur et le malheur qui lui est propre… depuis l’éléphant jusqu’au puceron… depuis le puceron, jusqu’à la molécule sensible et vivante, l’origine de tout… pas un point dans la nature entière qui ne souffre ou qui ne jouisse. »
Diderot, Le Rêve de d’Alembert


Introduction. La vie : une notion épistémologique ou une notion métaphysique ?

   
• La vie : une question philosophique
  
• Diversité des champs pour aborder la vie


I. Des animaux-machines à tout est plein de vie
    A. Les animaux-machines
        1. Un modèle physico-mathématique
                a. le modèle des mathématiques
                b. Les Principes de la philosophie
           2. Automates et animaux-machines
            3. La question de la finalité
                a. la notion de finalité chez Aristote
                Aristote, Parties des animaux, la main
                b. mécanisme et finalité
            4. Le statut de la médecine
                Descartes, les notions primitives
                sixièmes réponses, la certitude des sens
                Un automate ne perçoit pas
                a. qu'en est-il d'une médecine animale ?
                b. comment penser un médecine humaine
                    • la question de l'union de l'âme et du corps
                        Entretien avec Burman
               • la tristesse d'Élisabeth
    B." Toute la nature est pleine de vie"
           1. Un système où la vie joue un rôle fondamental
        Leibniz,     Principes de la nature et de la grâce

                    
Monadologie             
                            Considérations sur les principes de vie

                            Système nouveau de la nature
                          

        2. Métaphysique et science
            a. mécanisme et organisme
            b. préformation et épigenèse

C. La question de l'unité du vivant
    1. Immatérialisme et matérialisme
    2. Le Rêve de d'Alembert
        a. un dialogue racontant un rêve
        b. comment penser la vie s'il n'y a pas d'âme ? qu'en est-il des principes de vie ?
        c. les images permettant de penser une matière vivante
                • les cordes vibrantes et le clavecin sensible
                • la grappe d'abeilles
                • l'araignée et sa toile
                • le couvent

D. Êtres organisés et finalité


Kant, Critique de la faculté de juger, § 65




II. Le vivant dans la nature : milieu et environnement

1. Les conditions de développement d'un être vivant : les effets du milieu

Buffon, Histoire naturelle, De la dégénération des animaux

2. Milieu extérieur et milieu intérieur

Claude Bernard, le concept de milieu intérieur
Canguilhem, la vivisection

3. Organisme et environnement ?



III. La vie et le temps


A. pour les espèces vivantes

    1. La question de l’évolution
   2. Le problème spécifique de l'évolution humaine
   3. qu'appelle-t-on évolution créatrice ?
        Bergson, passages de L'évolution créatrice

B. pour l’individu

   
1. Grandir
        Passages de l'Émile de Rousseau
    2. Être malade
        a.La  maladie : microbes et organisme
            • les microbes
           • l'organisme

        b. exemples
            Michel Malherbe, Alzheimer, la vie, la mort, la reconnaissance
   
    3. Mourir






IV. Qu’est-ce qu’une vie humaine ?

A. Une vie inhumaine : les paradoxes des mots inhumain et bestial
    1. L'inhumain et le bestial : un problème d'appellation
    2. Un exemple d'inhumain : la vie à Auschwitz
        Primo Levi, Si c'est un homme  (extraits)
    3. Une vie négative définie par la survie


B. Ce qui permettrait de définir une vie humaine
Le bouclier d'Achille