LA VIE




                                                                                            Aecimboldo, L'Eau, 2ème moitié du XVIe siècle
                
                       « toute la nature est pleine de vie »
  Leibniz, Principes de la nature et de la grâce, §1                   
« la vie ? une suite d’actions et de réactions… vivant, j’agis et je réagis en masse… mort, j’agis et je réagis en molécules… je ne meurs donc point… non, sans doute je ne meurs point en ce sens, ni moi ni quoi que ce soit … naître, vivre et passer, c’est changer de formes… et qu’importe une forme ou une autre ! chaque forme a le bonheur et le malheur qui lui est propre… depuis l’éléphant jusqu’au puceron… depuis le puceron, jusqu’à la molécule sensible et vivante, l’origine de tout… pas un point dans la nature entière qui ne souffre ou qui ne jouisse. »
Diderot, Le Rêve de d’Alembert