Shakespeare
Macbeth




Au début de la pièce, trois sorcières saluent Macbeth, général de l'armée du roi, en lui disant : Salut à toi, thane de Glamis, Salut à toi thane de Cawdor, salut à toi qui plus tard sera roi.
Macbeth a déjà le titre de thane de Glamis, il apprend juste après le salut des sorcières que le roi vient de le nommer thane de Cawdor.
Le roi Duncan et ses deux fils passent la nuit dans le château de Macbeth. Sa femme le pousse à les assassiner pour accomplir la prophétie des sorcières et qu'il devienne roi.

Acte II, scène II

Macbeth, regardant ses mains. — Voilà un triste spectacle !
Lady Macbeth. — Niaise idée de dire : "Triste spectacle!"
Macbeth. — Il y en a un qui a ri dans son sommeil et un qui a criée : "Au meurtre !" Si bien qu'ils se sont éveillés l'un l'autre. Je me suis arrêté en les écoutant ; mais ils ont dit leurs prières, et se sont remis à dormir.
Lady Macbeth. —Ils sont tous deux logés ensemble.
Macbeth. —L'un a crié : "Dieu nous bénisse !" et l'autre :"Amen" comme s'ils m'avaient vu avec ces mains de bourreau. Écoutant leur frayeur, je n'ai pu dire :"Amen" quand ils ont dit : "Dieu nous bénisse!"
Lady Macbeth. —Ne vous préoccupez pas tant de cela.
Macbeth. —Mais pourquoi n'ai-je pas pu prononcer "amen"? J'avais le plus grand besoin de bénédiction, et le mot "amen" s'est arrêté dans ma gorge !
Lady Macbeth. — On ne doit pas penser à ces actions-là de cette façon ; ce serait à nous rendre fous.
Macbeth. —Il m'a semblé entendre une voix crier : "Ne dors plus ! Macbeth a tué le sommeil !" Le sommeil innocent, le sommeil qui démêle l'écheveau embrouillé du souci, le sommeil, mort de la vie de chaque jour, bain du labeur douloureux, baume des âmes blessées, second service de la grande nature, aliment suprême du banquet de la vie !
Lady Macbeth. —Que voulez-vous dire ?
Macbeth. —Et cette voix criait toujours par toute la maison : "Ne dors plus ! Glamis a tué le sommeil ; et aussi Cawdor ne dormira plus, Macbeth ne dormira plus!"
Lady Macbeth. —Qui donc criait ainsi ? Ah ! digne thane, vous ébranlez votre noble énergie par ces réflexions d'un cerveau malade. Allez cherchez de l'eau, et lavez votre main de cette tache accusatrice. Pourquoi n'avez-vous pas laissé à leur place ces poignards ? Il faut qu'ils restent là-haut : allez les reporter ; et barbouillez de sang les chambellans endormis.
Macbeth. — Je n'irai plus ; j'ai peur de penser à ce que j'ai fait. Regarder cela encore ! je n'ose pas !
Lady Macbeth. — Faible de volonté ! Donne moi les poignards. Les dormants et les morts ne sont que des images ; c'est l'œil de l'enfance qui s'effraie d'un diable peint. S'il saigne, je dorerai de son sang la figure de ses gens, car il faut qu'ils semblent coupables.
(Elle sort. On entend frapper derrière le théâtre)
Macbeth. — De quel côté frappe-t-on ? Dans quel état suis-je donc, que le moindre bruit m'épouvante ? (Regardant ses mains) Quelles sont ces mains-là ? Ah ! elles m'arrachent les yeux ! Tout l'océan du grand Neptune suffira-t-il à laver ce sang de ma main ? Non ! C'est plutôt ma main qui donnerait son incarnat aux vagues innombrables, en faisant de l'eau vert un flot rouge.
Rentre lady Macbeth
Lady Macbeth. —Mes mains ont la couleur des vôtres ; mais j'aurais honte d'avoir le cœur aussi blême. (On frappe). J'entends frapper à l'entrée du sud. Retirons-nous dans notre chambre. Un peu d'eau va nous laver de cette action. Comme c'est donc aisé ! Votre résolution vous a laissé en route. (On frappe). Écoutez ! on frappe encore. Mettez votre robe de nuit, de peur qu'un accident ne nous appelle et ne montre que nous avons veillé. Ne vous perdez pas si misérablement dans vos pensées.
Macbeth. — Connaître ce que j'ai fait ! Mieux vaudrait ne plus me connaître ! (On frappe). Éveille Duncan avec ton tapage ! Je voudrais que tu le pusses.





Acte V, scène 1.
Le Médecin. —J'ai veillé deux nuits avec vous ; mais je ne puis rien apercevoir qui confirme votre rapport. Quand s'est-elle ainsi promenée dernièrement ?
La Dame de Service. — Depuis que Sa Majesté est entrée en campagne. Je l'ai vue se lever de son lit, jeter sur elle sa robe de nuit, ouvrir son cabinet, prendre du papier, le plier, écrire dessus, le lire, ensuite le sceller et retourner au lit ; tout cela pourtant dans le plus profond sommeil.
Le Médecin. — Grande perturbation de la nature ! Recevoir à la fois les bienfaits du sommeil et agir comme en état de veille !… Dans cette agitation léthargique, outre ses promenades et autres actes effectifs, par moments, que lui avez-vous entendu dire ?
La Dame de Service. — Des choses, monsieur, que je ne veux pas répéter après elle.
Le Médecin. — Vous pouvez me les redire à moi ; cela est de stricte convenance.
La Dame de Service. — Ni à vous ni à personne, puisque je n'ai pas de témoin pour confirmer mes paroles.
Entre lady Macbeth, avec un flambeau.
Tenez, la voici qui vient ! Justement dans la même tenue ; et, sur ma vie ! profondément endormie. Observez-la ; approchez.
Le Médecin. — Comment s'est-elle procuré cette lumière ?
La Dame de Service. — Ah ! elle l'avait près d'elle ; elle a de la lumière près d'elle continuellement ; c'est son ordre.
Le Médecin. — Vous voyez : ses yeux sont ouverts.
La Dame de Service. — Oui ! mais ils sont fermés à la sensation.
Le Médecin. — Qu'est-ce qu'elle fait là ?… Regardez comme elle se frotte les mains.
La Dame de Service. — C'est un geste qui lui est habituel, d'avoir ainsi l'air de se laver les mains. Je l'ai vue continuer à faire cela pendant un quart d'heure.
Lady Macbeth. — Il y a toujours une tache.
Le Médecin. — Écoutez ! elle parle. Je vais noter tout ce qui lui échappera, pour fixer plus fermement mon souvenir.
Lady Macbeth. — Va-t'en, tache damnée ! va-t'en ! dis-je… Une ! deux ! Alors il est temps de faire la chose !… L'enfer est sombre !… Fi ! monseigneur ! fi ! un soldat avoir peur !… À quoi bon redouter qu'on le sache, quand nul ne pourra demander compte à notre autorité ? Pourtant qui aurait cru que le vieil homme eût en lui tant de sang ?
Le Médecin. — Remarquez-vous cela ?
Lady Macbeth. — Le thane de Fife avait une femme ; où est-elle à présent ?… Quoi ! ces mains-là ne seront donc jamais propres ?… Assez, monseigneur, assez ! Vous gâtez tout avec ces frémissements.
Le Médecin. — Allez ! allez ! vous en savez plus que vous ne devriez !
La Dame de Service. — Elle a parlé plus qu'elle n'aurait dû, je suis sûre de cela. Le ciel sait ce qu'elle sait !
Lady Macbeth. — Il y a toujours l'odeur du sang… Tous les parfums de l'Arabie ne rendraient pas suave cette petite main ! Oh ! oh ! oh !
Le Médecin. — Quel soupir ! Le cœur est douloureusement chargé.
La Dame de Service. — Je ne voudrais pas avoir dans mon sein un cœur pareil, pour tous les honneurs rendus à sa personne.
Le Médecin. — Bien, bien, bien !
La Dame de Service. — Priez Dieu que tout soit bien, monsieur.
Le Médecin. — Cette maladie échappe à mon art ; cependant j'ai connu des gens qui se sont promenés dans leur sommeil et qui sont morts saintement dans leur lit.
Lady Macbeth. — Lavez vos mains, mettez votre robe de nuit, ne soyez pas si pâle… Je vous le répète, Banquo est enterré : il ne peut pas sortir de sa tombe.
Le Médecin. — Serait-il vrai ?
Lady Macbeth. — Au lit ! au lit ! … On frappe à la porte. Venez, venez, venez, venez, donnez-moi votre main. Ce qui est fait ne peut être défait… Au lit ! au lit ! au lit ! (Sort lady Macbeth)
Le Médecin. — Ira-t-elle au lit maintenant ?

Le Médecin. — D'horribles murmures ont été proférés… Des actions contre nature produisent des troubles contre nature. Les consciences infectées déchargent leurs secrets sur les sourds oreillers. Elle a plus besoin du prêtre que du médecin. Dieu, Dieu, pardonne-nous à tous !… Suivez-la. Éloignez d'elle tout ce qui peut être nuisible, et ayez toujours les yeux sur elle… Sur ce, bonne nuit ! Elle a confondu mon âme et effaré mes regards. Je pense, mais je n'ose parler.