LE PHÉNOMÈNE
                                                                                                                                                                                                                                                                                              Paul Cézanne, Route tournante, Courtauld Gallery, Londres.
                                                                                                                                                            

« Le mot phénomène recèle bien des séductions, c'est pourquoi j'évite de l'employer le plus possible car il n'est pas vrai que l'essence des choses se manifeste dans le monde empirique. Un peintre qui serait manchot et voudrait exprimer par le chant le tableau qu'il projette de peindre en dira toujours bien plus en passant d'une sphère à l'autre que n'en révèle le monde empirique sur l'essence des choses. »
Nietzsche, Vérité et mensonge au sens extra-moral, Écrits posthumes 1870-1873, Gallimard 1975, p. 285.

 

Introduction

1. Phénomène, apparence et apparition en grec, latin, français, italien, anglais, allemand…

2. De la philologie à la philosophie : des différents sens du mot aux différentes questions philosophiques qu'il conduit à formuler


3. Une unité du problème ?


I. Entre métaphysique et physique

A. Des phénomènes à l'intelligible

Platon, République VII, l'étude de l'astronomie ; République X, les trois lits.

1. Le visible et l'intelligible
    a. Vade-mecum sur Platon
    b. Structure de la République
   
c. le modèle de la vue
        République, fin du livre V
    d. Connaissance et opinion

        République, début du livre VII

2. Le statut des apparences
    a. les trois lits
        République, début livre X
    b. apparences et images
    c. phénomènes ou apparences ?



B. Sauver les phénomènes

1. La science grecque
    Simplicius : les rôles respectifs de l'astronome et du physicien
2. Copernic et Osiander
    Copernic et Osiander: le statut des hypothèses en astronomie

3. Galilée
    • le relief lunaire. Galilée, Le Messager des étoiles
    •
la question du mouvement de la Terre. Galilée, Dialogue sur les deux grands systèmes du monde, 2ème journée
4. Apparences ou phénomènes ?

C. Phénomènes et noumènes
   
Critique de la raison pure,     Esthétique transcendantale, Remarques générales III
                                                   Introduction, passage sur Platon
                                                    La lecture kantienne de la République

    Tableaux sur la Critique de la raison pure
   
Structure de la Critique de la raison pure

1. Une critique de la raison pure

   
a. Une révolution copernicienne
   
b. Une métaphysique critique
    c. Les facultés et leurs objets
    d. Connaitre et penser

2. Phénomènes, apparences, noumènes, choses en soi
    a. Qu'est-ce qu'un phénomène ?
    b.
Phénomène et apparence
    c. Phénomène et chose en soi
    d. Phénomène et noumène
    e. Le double statut de l'apparence

  


D. Les séductions du mot "phénomène"
    Nietzsche, Vérité et mensonge au sens extra-moral
    Nietzsche, Par delà bien et mal, § 34
    Nietzsche, Le Gai savoir, Préface, 4.
    Nietzsche, Le Gai savoir, 107
    Nietzsche, Le Gai savoir, 54
    Nietzsche, Fragments posthumes, XI, 40
    Nietzsche, Le Crépuscule des idoles, Comment le monde réel devint enfin une fable

1. Les critiques de la notion de phénomène
    a. les problèmes posés par l'≠ phénomène /chose en soi
    b. éliminer la chose en soi et éliminer le phénomène
2. L'importance de la notion d'apparence
    a. revaloriser la notion d'apparence contre la notion de phénomène
    b. apparences et interprétations
    c. l'apparence est une réalité insondable
    d. impossibilité de séparer le réel et l'apparent
3. Que peut signifier alors la notion de réalité ?


II. Phénomènes et scepticisme

A. Le scepticisme antique : Sextus Empiricus
Textes de Sextus Empiricus : Scepticisme et apparence ; Les modes du scepticisme  ; Les expressions sceptiques ; Scepticisme et médecine

1. Des esquisses sur la voie sceptique
2. Un nouveau langage : les expressions sceptiques
3. Les phénomènes = les choses qui apparaissent
4. Une médecine des apparences
5. Des apparences à l'ataraxie


B. Le scepticisme mitigé


III. Phénomènes et phénoménologie.


Merleau-Ponty, Le Doute de Cézanne
Tableaux auxquels il est fait allusion dans L'Œil et l'esprit
La plupart des textes de Merleau-Ponty sont sur le site des Classiques des sciences sociales : http://classiques.uqac.ca

A. Qu'est-ce que la phénoménologie ?

1. La question de l'apparition
    a. apparition et apparaissant
    b. la conscience
    c. la réduction, les réductions
    d. noétique et noématique
    e. l'horizon
    f. nature et monde

2. La science et l'oubli du noétique
    a. le travail des sciences
    b. la critique phénoménologique de la science : la phénoménologie est la seule véritable science
    c. la crise

3. Phénoménologie husserlienne et apparence nietzschéenne
    a. une ontologie commune à Nietzsche et à Husserl ?
    b. une communauté de pensée entre la conception du phénomène et la conception de l'apparence ?
    c. deux manières différentes de comprendre la radicalité


B. L'ouverture au monde

1. Questions de méthode
    a. une écriture métaphorique
    b. exemples picturaux, exemples littéraires
    c. la question du style

2. Perception et peinture : L'Œil et l'esprit
    a. l'espace
    b. la couleur
    c. les esquisses
    d. perception et rapport au monde
    e. peinture et langage

3. Le monde de la vie