DESCARTES :
LA CERTITUDE DES SENS




                    

DEGRƒS DU

SENS

 

 

 

 

PREMIER DEGRƒ

 

DEUXIéME DEGRƒ

 

TROISIéME DEGRƒ

O se situe-t-il ?

Corps

Esprit uni au corps

Esprit

 

De quoi sont-ils lĠeffet ?

Effet des objets extŽrieurs

sur lĠorgane corporel

Effet en lĠesprit uni au corps qui est mž et disposŽ par ses objets

Effet en lĠesprit ˆ lĠoccasion des impressions des organes

En quoi consistent ces effets ?

 

mouvement des particules de lĠorgane

changement de figure et de situation qui provient de ce mouvement

sentiments de la douleur, du chatouillement, de la faim, de la soif, des couleurs, des sons, des saveurs, des odeurs, du chaud, du froid, et autres semblables

Jugements que nous faisons

Exemple : je vois un b‰ton

rayons de la lumire rŽflŽchis de ce b‰ton excitent quelques mouvements dans le nerf optique et par ce moyen au cerveau

 

perception de la couleur et de la lumire qui est rŽflŽchie en ce b‰ton

lĠesprit est si Žtroitement et si intimement conjoint avec le cerveau quĠil se ressent mme et est comme touchŽ par les mouvements qui se font en lui 

juger que ce b‰ton qui est hors de moi est colorŽ, et que de lĠŽtendue de cette couleur, de sa terminaison et de la relation de sa situation avec les parties de mon cerveau, je dŽtermine quelque chose touchant la grandeur, la figure et la distance de ce mme b‰ton

En quoi consiste alors ce que nous appelons sentiment

Mouvement du cerveau

Ce qui nous est commun avec les btes

aucun sentiment

Sentiment de la couleur

on peut parler vraiment de sentiment

Jugement hors de moi

Ce qui relve de lĠentendement seul et non du sens :

rigoureusement ce nĠest pas un sentiment

Critres du vrai et du faux

Aucune faussetŽ possible

Aucune faussetŽ possible

Jugement peut tre vrai ou faux

Pourquoi disons-nous que la certitude de lĠentendement est plus grande que celle des sens ?

 

 

 

Nous attribuons aux sens

Jugements que nous avons faits ˆ propos des choses sensibles

 

On peut appeler sentiment faon de juger ˆ laquelle nous sommes accoutumŽs

Nous attribuons ˆ lĠentendement les jugements nouveaux

 

Seul entendement peut corriger une erreur des sens

Jugements faits par lĠadulte sont plus certains que ceux faits par lĠenfant